Petit billet d'humeur concernant un aller-retour en TGV réalisé mi-août (non en fait c'est un OUI, ou alors un OUI TGV ? bref un train qui roule vite).

Hygiène des wagons et distanciation sociale au temps du coronavirus

En ce moment, la SNCF annonce dans ses trains, par l'intermédiaire des contrôleurs, qu'un processus de désinfection est mis en œuvre afin de limiter la propagation du coronavirus.

Même si j’émets quelques doutes sur la véracité de la chose (comment désinfecter efficacement plusieurs milliers de wagons par jour ?) cela me rassure tout de même.
De plus, des agents de nettoyage font très régulièrement des allers-retours tout au long du trajet ce qui vient renforcer mon sentiment de sécurité.
C'est un sans fautes pour le trajet aller.

Parlons maintenant du trajet retour.
Mon train a pour origine ma gare de départ. Je suis en avance (plus de 40min) mais il est déjà à quai. Néanmoins impossible d'y monter, des employés procèdent au "nettoyage et à la désinfection des voitures".
Environ 15 minutes avant l'heure de départ prévue, nous pouvons monter à bord.
Dès le franchissement de la porte, je m’aperçois que des détritus jonchent le sol.
Je me dirige alors vers ma place et y découvre des morceaux de gâteau sur le sol, des miettes sur mon siège ainsi que sur la tablette.
Peu après notre départ, le "chef de bord" nous indique via les haut-parleurs que notre train a été entièrement désinfecté pour notre sécurité ...
Nous prendrait-ils pour des imbéciles ?

De plus, toutes les places du wagon sont occupées, il n'y a donc aucune distanciation sociale. Pire, je suis dans ce qu'ils appellent un "club 4" ou "carré" et donc en tête à tête avec un autre voyageur.
Ce dernier a gardé son masque sur la bouche durant tout le trajet, et, pensant que celui-ci l'en dispensait, toussait sans même interposer sa main ou son bras.
N'ayant pas envie de finir, comme d'autres, dans une situation délicate, je décide de me taire.

Guide pratique pour ne pas déposer de réclamation

Une fois rentré chez moi, j'entreprends la rédaction d'une réclamation auprès de la SNCF avec quelques photos des détritus de mon wagon à l'appui.
Autant vous dire que ce fut un véritable parcours du combattant.

Tout d'abord, je recherche "réclamation SNCF" dans mon moteur de recherche habituel.
Le premier lien renvoyé est celui-ci : https://www.sncf.com/fr/service-client/reclamations

SNCF réclamation

Je fais défiler la page jusqu'à "TGV Inoui",  je clique sur "En savoir plus" et je tombe sur cette page :

Je clique naturellement sur "Déposez une demande" et une nouvelle page s'ouvre :

🤖

Je suis donc face à un 🤖"chatbot" et c'est ici que l'enfer commence.
J'ai capturé ma "conversation" avec ce bot nommé "Tout'Ouï" dans ce GIF :

Comme vous pouvez le constater, ce bot est une véritable catastrophe qui n'aurait jamais dû être mis en production en l'état.

La solution pour déposer une réclamation à la SNCF

Accrochez-vous bien. Pour déposer une réclamation à la SNCF, il ne faut pas passer par le site prévu à cet effet.

Rendez-vous sur https://www.sncf.com/fr, cliquez sur "Menu" puis sur "SNCF à votre écoute".
Ne cliquez surtout pas sur "Réclamation" qui vous renvoie sur le site dédié aux réclamations (et où il n'est pas possible de le faire 😂) , mais sur "Garantie Voyage".
Ensuite, cliquez sur "La garantie réclamation" puis sur "Demandez le formulaire garantie réclamation en ligne".
Une nouvelle page s'ouvre où il vous faut cliquer sur "Accédez au formulaire de réclamation".

Restez concentré, car ce n'est pas terminé !
Il va falloir vous créer un compte "SNCF Connect", le nouveau service d'authentification pour les clients de la SNCF soit en liant votre compte OUI.sncf au nouveau service via votre numéro de carte de fidélité, soit en vous créant un nouveau compte, puis remplir les champs du formulaire.
Si cela vous rebute, il faudra faire votre réclamation par courrier postal !

Conclusion

À l'heure où le coronavirus regagne du terrain, il me paraît inadmissible de ne pas nettoyer correctement les trains, surtout au niveau de leur gare de départ.
De plus, est-ce vraiment raisonnable de rendre disponible à la vente l'ensemble des sièges, empêchant ainsi de respecter un minimum de distanciation sociale ?

Pour ce qui est du processus de dépôt de réclamation. Est-ce de la pure incompétence ou bien y a-t-il une volonté de dissuader les usagers de faire remonter leurs doléances ?

Je vous laisse vous faire votre propre opinion 😀

Partager cet article :